Testez gratuitement ! Puis rejoignez nos centaines de membres en version complète...

Volume 1

Réglementation Performance humaine Procédures opérationnelles

Volume 2

Météorologie Navigation Communication

Volume 3

Matériel Altimétrie Mécanique du vol

ALTIMÉTRIE ULM

(Contenu exact de ce document accessible en compte complet )

Il existe 3 pressions de référence possible lorsqu'on vole :

3 - L'atmosphère standard de l'OACI :


 
La carte 700 hPa = FL 100 = niveau de vol 10000 ft (environ 3000 m d'altitude).
Prenons un exemple très simple, un ami à vous est couché sur sa serviette sur la plage de Lacanau, son altitude est de 0 ft, sa hauteur est de 0 ft. Vous survolez cette plage à une hauteur de 1000 ft, ce qui est aussi une altitude de 1000 ft, puisque votre référence est pour la hauteur et pour l'altitude, le niveau de la mer.
Le QNH est la pression atmosphérique ramenée au niveau de la mer. L'altimètre indique alors une altitude, le QNH est donné par la station météo de l'aéroport (et transmise soit par le contrôleur, l'agent AFIS, ou l'ATIS). En l'absence de station météo, il suffit d'afficher l'altitude de l'aéroport où vous être pour lire le QNH dans la fenêtre de calage.
A retenir : chaque fois que vous montez de 28 ft (pieds), la pression extérieure diminue d'un hectopascal (1 hPa).
 
La hauteur : C'est la distance verticale entre votre ULM et le surface de la terre (située juste sous votre ULM, cette surface peut être un lac, une rivière, une forêt, un terrain de foot, etc...).
En vol, si vous volez en niveau de vol, vous opterez pour la valeur de pression de référence 1013 hPa, comme tous les autres aéronefs autour de vous qui voleront en niveau de vol. On parle alors de FL pour 'Flight Level' (niveau de vol).
Pour voler en sécurité, nous avons besoin de connaitre la distance verticale entre le dessous de notre ULM et un point au sol ou à la surface de l'eau. En fonction du point au sol que nous prenons pour référence, nous parlerons de hauteur ou d'altitude. Ces deux termes doivent impérativement être compris pour répondre correctement aux questions du module d'altimétrie, mais surtout pour évoluer sans risque en ULM.
La température décroit de 2°C par tranche de 1000 ft et la température la plus basse de cette atmosphère de référence est -56,5°C.
Comprendre la différence entre hauteur et altitude : Vous êtes en haut du Mont-Blanc (altitude 4809 m), vous montez sur un escabeau de 1 m, votre hauteur est de 1 m... mais vous êtes à une altitude de 4810 m.
 
Au niveau de la mer, la pression atmosphérique est de 1013,25 hPa et la température de +15°C.

2 - Utilisation pratique :


Pour mesurer la distance verticale entre notre référence au sol (soit la surface physique du sol, soit le niveau moyen de la mer), nous utilisons un altimètre. L'altimètre est un baromètre gradué en mètre ou en pied. L'altimètre mesure la pression statique, c'est à dire la pression « ambiante », qui varie avec l'altitude (plus on monte, plus elle diminue). L'altimètre est muni d'une molette qui permet de modifier le zéro de référence de l'appareil en changeant la pression de référence, appelée 'pression de calage' ou simplement 'calage'.
L'altitude : C'est la distance verticale entre votre ULM et le niveau moyen de la mer.
Lorsqu'on parle en niveau de vol, la référence de pression est 1013 hPa.
La carte 950 hPa = FL 020 = niveau de vol 2000 ft (environ 600 m d'altitude).
Lorsqu'on parle de hauteur, la référence de pression est le QFE.
L'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) a défini une loi de variation de la pression atmosphérique et de la température qui permet de caractériser l'atmosphère standard. Cette caractéristique permet, entre autres, l'étalonnage d'instruments de vol et l'homologation de records.L'atmosphère standard est un modèle théorique de référence qui se limite à la troposphère (11 km d'altitude en moyenne).
Le QFE est le pression au niveau d'un terrain. En affichant cette pression au niveau du terrain dans la fenêtre de calage de votre altimètre, l'aiguille indiquera une hauteur de 0 ft.

1 - Notions de base :


Votre ami vous indique que la pression atmosphérique est de 1030 hPa au sol, vous pouvez en déduire que la pression qui entoure votre ULM est égale à 1030 hPa - (1000 ft /28 ft) =994 hPa.
La carte 850 hPa = FL 050 = niveau de vol 5000 ft (environ 1500 m d'altitude).
Pour la préparation d'un vol, on utilise les cartes des vents et températures en altitude proposées par Météo-France, qui sont, pour les niveaux intéressants notre activité ULM :
Lorsqu'on parle d'altitude, la référence de pression est le QNH.
Pour finir, retenez que l'altitude d'un aérodrome (que l'on trouve indiquée sur les cartes de navigation et d'approche), est celle du point le plus élevé de l'aire d'atterrissage.




Droits exclusifs : Contenus sous licence privée et protégée, reproduction interdite et poursuivie.